La cuisine et la présentation des aliments est une forme d’art et, comme pour tout art, créer quelque chose de savoureux, de nutritif et de beau nécessite les bons outils. Que vous soyez novice en cuisine sans produits laitiers ou en cuisine en général, cet aperçu des techniques de cuisson courantes vous aidera à démarrer.

Cuisson au four 

En d’autres termes, la cuisson au four, c’est la cuisson complète des aliments dans un four. À peu près tout peut être cuit, y compris le pain, les desserts, le poisson, la volaille, la viande et les légumes.

La clé de la cuisson réside en fait dans le bon rapport entre la température du four et le temps de cuisson, qui peut être déterminé par la taille ou le poids du plat. En bref, plus l’article est gros et dense, plus la cuisson sera longue, et plus il sera petit et moins dense, moins il prendra de temps. Quelque chose de dense comme un gâteau au fromage, par exemple, va cuire à haute température pendant une courte période de temps, puis cuire lentement à basse température pour assurer une cuisson uniforme partout. Un filet de poisson, cependant, cuit très rapidement et cuit à feu moyen pendant une courte période.

Ébullition 

L’ébullition est essentiellement la cuisson d’aliments submergés dans un liquide à une température élevée. Comme la température est très élevée pour la plupart des aliments, très peu d’aliments sont bouillis, notamment les légumes à cuisson lente, comme les oignons et les pommes de terre. La plupart des aliments, s’ils sont cuits immergés dans un liquide, mijoteront à feu doux, afin de prévenir la décomposition des protéines et des amidons qui altèrent le goût et la texture de l’aliment.

Braconnage 

 Le braconnage est une méthode de cuisson délicieuse et saine pour les poissons riches comme le saumon.

Le braconnage est une méthode de cuisson incroyablement polyvalente ; cette technique permet de cuire à peu près tout, des fruits aux viandes. Le braconnage consiste simplement à faire mijoter des aliments dans un liquide jusqu’à ce qu’ils soient bien cuits.

Comme pour la cuisson au four, la densité de l’aliment déterminera la durée de cuisson ; le poisson est cuit pendant une courte période de temps dans un liquide qui est progressivement chauffé, tandis que les viandes plus denses cuisent plus longtemps en commençant par un liquide froid. La clé du braconnage des viandes et des protéines est de s’assurer que la température de la cuisinière n’est pas trop élevée, car la viande se décomposerait, ce qui entraînerait un repas gras. Comme les œufs cuisent rapidement, le liquide est d’abord porté à ébullition, puis éteint. Ensuite, les œufs sont ajoutés et recouverts jusqu’à ce qu’ils soient cuits à la cuisson désirée. Visitez https://www.terresdesvins.fr/ pour plus de conseils en cuisine Française.

Torréfaction 

La torréfaction, bien qu’il s’agisse également d’une méthode de cuisson au four, est différente de la cuisson au four en ce sens qu’elle consiste à exposer les aliments à de l’air chaud et sec. Pour ce faire, cuire les aliments dans un four à convection ou à la température la plus élevée possible pendant un court laps de temps pour faire dorer l’extérieur des aliments, puis baisser le four pour terminer la cuisson des aliments sans les faire brunir à l’excès. Les aliments qui sont souvent rôtis sont les viandes, comme la dinde, et les légumes. Tout comme pour la cuisson, il est important d’ajuster la température de votre four et la durée de cuisson en fonction de la taille des aliments. Une dinde rôtie, par exemple, cuisera plus longtemps à une température plus basse qu’un canard ou un autre petit oiseau qui, à la même température, se dessècherait avant de brunir.

Sauter 

 La sauté est une merveilleuse méthode de cuisson qui permet d’obtenir des légumes tendres, légèrement dorés et pleins de saveur.

La sauté est une méthode de cuisson qui exige que vous utilisiez une quantité appropriée d’huile et une poêle qui permet une cuisson uniforme tout en chauffant votre poêle à la bonne température. Si vous faites cuire les aliments à une température trop basse, l’eau qui est libérée ne s’évaporera pas et vos aliments ne bruniront pas correctement. Idéalement, l’eau libérée de la nourriture devrait s’évaporer au contact de la poêle, ce qui permettra un bon brunissement et produira la meilleure texture et saveur.

La sauté ne nécessite pas une grande quantité d’huile. Ajouter trop d’huile dans la poêle est une erreur courante que beaucoup de cuisiniers commettent ; il en résultera un repas croustillant ou détrempé, selon la température de votre poêle.

Vapeur 

 Le brocoli cuit à la vapeur ajoute une belle couleur et une texture croquante à ce plat crémeux.

La cuisson à la vapeur consiste généralement à faire cuire des aliments sur de l’eau bouillante (sans toutefois les toucher) et à placer un couvercle ou un couvercle sur les aliments. Cela permet à la chaleur et à l’humidité de rester dans la casserole pendant la cuisson. S’il est fait correctement, c’est une merveilleuse méthode de cuisson pour les légumes crucifères comme le brocoli, le chou-fleur et les choux de Bruxelles, car elle permet une cuisson plus légère sans lessiver beaucoup de nutriments. C’est souvent le cas lorsque la méthode de cuisson est plus dure.